Soyez travailleur

 

Travailler n’est pas toujours agréable.

Pourtant il n’existe pas de personne plus malheureuse que celle qui mène une vie sans but, oisive et ennuyeuse : les enfants qui n’ont rien à faire ne cessent de se plaindre auprès de leur mère ; l’abattement des chômeurs est bien connu, même lorsqu’ils reçoivent l’aide sociale2ou les allocations.3 Et les retraités, les statistiques le montrent, meurent prématurément lorsqu’ils n’ont plus rien à accomplir dans l’existence.

Prenez le touriste qui s’est laissé séduire par les promesses de farniente de l’agence de voyages : si le guide du voyage organisé ne trouve rien pour l’occuper, il va devenir invivable.

Même un chagrin ou une peine peut être apaisé rien qu’en s’absorbant dans une activité.

Lorsque nous menons une vie active et productive, nous avons un moral d’acier. En fait, on peut démontrer que la production4 est la base du moral.

Les gens qui ne sont pas travailleurs se déchargent de leurs tâches sur les autres et tendent à être un véritable fardeau.

Il n’est pas facile de vivre avec des gens qui ne font rien. Non seulement ils sont déprimants, mais ils sont aussi un tantinet dangereux.

Il existe une solution efficace : persuadez-les d’entreprendre une activité et veillez à ce qu’ils le fassent. Et ce sont les activités qui aboutissent à une production réelle qui s’avéreront les plus bénéfiques.

Le chemin du bonheur est  une voie rapide quand il comporte l’application à un travail dont les produits sont tangibles.

  1. 2. aide sociale : biens ou argent donnés par une agence gouvernementale à des gens vivant dans le besoin ou dans la pauvreté.
  2. 3. allocations: autre terme pour l’aide sociale.
  3. 4. production : fait de terminer quelque chose ; finir une tâche, un projet ou un objet qui est utile ou valable ou qui vaut simplement la peine d’être fait ou eu.